Sculpter,
Du regard à la main
Un murmure d'âme

Autodidacte, je suis arrivée à la sculpture il y a 25 ans.

Deux lignes de force structurent mon travail depuis : l’humain et l’imaginaire, thèmes que je déploie surtout sur le bronze mais aussi sur différents types de résines.

Enfant, je décelais le secret derrière les silences, les douleurs, ou les peurs . Les  visages,  leurs ombres ou leurs lumières m’impressionnaient.

La beauté pouvait me fasciner.

Aujourd’hui ma démarche est nourrie de cette capacité à voir et tend à retranscrire ce qui est, ce qui semble, ce qui pourrait être.

Bousculée par la dureté de l'actualité ou la pauvreté qui jalonne les  trottoirs de Paris où j'habite,

mon travail est une réflexion sur notre condition humaine, sur celle que notre monde fait à l’humain.

Je travaille le polymorphisme, association de formes multiples constituant une forme finale unique,  en miroir à la multiplicité des émotions, des détours, ou de la richesse de l’humain.

Ou simple jeu de construction, défi que je me lance, trouver une forme possible à partir d’une conjugaison d’impossibles, associer des formes contraires sans rupture, dire le dissemblable dans l’unité, rendre l’harmonie possible dans le chaos, la beauté dans la misère.

Inventer d’autres formes, parler d’autres possibles.

T

 Adhérente MDA et S.N.S.P -  N° Siren: 825080062

© 2018. Tous droits réservés - All rights reserved